R14 – juliengrosvalet

En production : M.A.D.

  • 24 avril 2020 | Sortie de résidence
    SEPT-CENT-QUATRE-VINGT-TROIS, Nantes
  • 16 janvier 2021 | M.A.D. Création
    Stéréolux / Festival Trajectoires, Nantes
  • 23 janvier 20221 | M.A.D
    Le V.I.P, SMAC de Saint-Nazaire

Note d’intention

Création chorégraphique In situ pour 8 interprètes et une musicienne électronique, M.A.D. puise sa source dans l’énergie de la nuit. Spectacle immersif qui trouvera sa place dans les salles de concert où public et danseurs partageront le dancefloor autour de la DJ et productrice La Fraicheur, qui jouera sa composition live. Ainsi, Danse, Musique, performeurs et public questionneront ensemble les notions de communauté et de soulèvement.
Dans un monde politique, économique et climatique toujours plus anxiogène, le club, espace communautaire de protection et d’expression libre pour les populations marginalisées, devient désormais un espace d’exutoire pour l’ensemble de la population de plus en plus opprimée par les pouvoirs en place.
Ils y trouvent un espace d’exutoire émotionnel et physique de leur détresse existentielle.
M.A.D. invite à se rassembler pour célébrer l’expérience collective, créer une communion festive, un soulèvement positif. M.A.D. est une réponse à la situation répressive internationale et en particulier à la disparition de Steve Maia Caniço, le 21 juin 2019 à Nantes lors d’une soirée électro légale où des êtres humains, qui n’ont d’éléments protestataires que leur corps en mouvement, ont été chargés de façon violente, démesurée et dangereuse par les forces de l’ordre.
Le club doit rester un espace de contestation et son existence en tant que lieu de libération est un acte de résistance à l’ordre moral.
Nous continuerons de vivre, de nous rassembler, de danser, de célébrer. Nous ne nous arrêterons pas au deuil et nous ne laisserons jamais l’autorité s’approprier ce deuil pour nous imposer l’oppression.
Célébrons pour résister !

(c) R14 – Julien Grosvalet & La Fraicheur, Octobre 2019

Julien Grosvalet – Compagnie R14

Site officiel de la compagnie R14

Julien pratique la danse dès l’âge de quatre ans dans les différentes écoles de Saint-Nazaire, avant d’intégrer le CNR de Nantes de 1998 à 2000, où il crée He venido. Il poursuit et conclut sa formation à P.A.R.T.S. (Bruxelles) où il crée The last one standing, pièce pour sept danseuses, le solo Split, et le duo Scrum en collaboration avec Lieve De Pourcq, et qui sera présenté de nombreuses fois en France et en Belgique. Parallèlement il crée avec Julie Pavageau Bulle de nerfs, duo qui sera présenté avec le solo Split au festival universitaire de Nantes au printemps 2002.
La même année il rejoint le CCN de Nantes où il danse dans l’ensemble des pièces de Claude Brumachon.
En 2014, il créé Forbidden lights, sa première pièce chorégraphique. C’est sur cette dynamique de création que la compagnie R14 voit le jour en 2015.
Julien créé La première vague et Tsunami puis Statues sociales, Piel (performance) et signe la chorégraphie du clip Bleu lagon du groupe Mansfield Tya.
En 2019 il créé Hashtag avec les élèves du CRD de Saint-Nazaire et travaille actuellement sur sa prochaine création M.A.D. en collaboration avec La Fraicheur.