[H]ikari Production

H-ikari Production

Imaginé en 2012 pour servir l’universalité de la Danse, [H]ikari produit, diffuse, administre et développe des projets chorégraphiques.

Né de la volonté de servir la beauté de l’art, la danse en particulier, en conscience et en tordant le cou à certaines idées dominantes qui considèrent que l’exigence artistique ne peut rimer qu’avec élitisme, [H]ikari Production œuvre au déploiement national et  international de la danse sous toutes ses formes.

Notre activité s’envisage sous trois angles :

La diffusion de trois grandes compagnies : Système Castafiore, la Cie Shantala Shivalingappa et la Ririe-Woodbury Dance Co (Alwin Nikolais Dance Theater). Chacune à leur manière s’emploient à rendre le monde plus supportable.

L’accompagnement de trois artistes nantais dans leur développement  : Julien Grosvalet et la Cie R14, Laurent Cèbe et la compagnie Des Individualisé(e)s et Sofian Jouini, issu du collectif KLP.

Un soutien ponctuel aux compagnies qui nous en font la demande.

Nous croyons très fort à l’importance des bureaux de production dans la chaine du renouvellement de l’offre culturelle. Nos collaborations sont d’abord des rencontres, des coups de foudre artistiques et réciproques. Nous portons des projets qui nous touchent, nous émeuvent, nous remuent.

Nos choix se font en fonction de sensibilités artistiques et d’une volonté d’appartenir à un courant particulier, qui recentre la création autour de son public et d’une émotion commune.

 [H]ikari travaille avec l’entreprise de gestion sociale ACTARUS et avec le cabinet comptable GECCA EXPERTS pour proposer aux artistes une gestion salariale et comptable de qualité.


Depuis quelques années, le paysage chorégraphique se caractérise par le développement continu du nombre d’artistes et de compagnies chorégraphiques. Cette situation génère de nouvelles attentes portant notamment sur la structuration des équipes émergentes, en lien avec la réalité économique du secteur. 

Par ailleurs la baisse généralisée des dotations à la culture a changé l’économie du secteur, et les compagnies en développement n’ont plus aujourd’hui la possibilité d’accueillir en leur sein des emplois administratifs. Pour autant le Projet Artistique ne saurait se développer sans sa branche “production”. 

La mutualisation de nos métiers de production permet aux équipes d’économiser en interne des frais de fonctionnements qu’ils ne seraient pas à même de supporter seuls et ainsi développer un projet culturel exigeant et diversifié.

Nous soutenons le rôle nécessaire et irremplaçable de la danse dans nos pratiques artistiques et culturelles et plus largement dans nos sociétés contemporaines : c’est l’art du langage universel, exportable et recevable par toutes populations et tous publics. Nous pensons que les projets artistiques que nous soutenons sont nécessaires à l’élévation de notre société.